26 mai 2007

Terr'ble Thompson de Gene Deitch (Fantagraphics)

tt_cover

Alors qu'il travaille pour le studio d'animation UPA où il s'occupe principalement de réclames, Gene Deitch développe dans son coin un projet qu'il rêve de voir aboutir : Terr'ble Thompson, the bravest, fiercest, most-best hero of all-time. Un jour où débarque Arthur Shimkin, producteur d'une maison de disques pour enfants demandant régulièrement au studio de leur créer des animations pour des chansons, Deitch lui montre ses croquis et parle de son idée. Enthousiaste, Shimkin fait appel à de grands noms de Broadway pour écrire un épisode afin de le sortir en disque*. Y voyant là un hypothétique succès, United Feature Syndicate fait signer un contrat à Deitch pour des strips journaliers (6 n&b et le dimanche en couleurs). Celui-ci se jète dedans à bras le corps avec joie et vigueur. Terr'ble Thompson vit dès lors de formidables aventures, coincé entre Lil' Abner de Al Capp, les Peanuts de Charles Schulz et Captain & the Kids de Rudolph Dirk (qui ne s'est pas arrêté un seul instant depuis la fin du XIXème siècle, même si son fils fait désormais les 3/4 du travail). Considérant ça comme un honneur, il se tue à la tâche pour donner le meilleur de lui même, tellement qu'il a du mal à concilier son travail à l'UPA, ses strips et sa vie de famille.
Début 1956, il reçoit une proposition de Paul Terry, patron des prestigieux studios d'animation Terrytoons, et malgré une petite hésitation il accepte et doit donc abandonner Terr'ble Thompson un an à peine après sa création en se disant qu'il n'aura pas deux fois cette opportunité dans sa vie. N'ayant pas encore fait ses preuves (les Peanuts ont mis 5 ans pour gagner leur notoriété), la série est aussi vite oubliée que le disque la précédent. Une fois chez Terrytoons, Gene Deitch donnera vie à de nombreux dessins animés qui feront les beaux jours du studios (Captain Kangaroo et surtout Tom Terrific, acronymement identique à Terr'ble Thompson, Deitch lui ayant d'ailleurs donné les même traits en souvenir de ce qui restera longtemps sa création préférée). Il ira ensuite bosser chez MGM où il réalisera les meilleurs épisodes de Tom & Jerry avec Chuck Jones.

585pxtommanfredwsigqs1

Je m'arrête là, y a pas besoin d'en savoir plus sinon qu'il vit à Prague depuis 45 ans et qu'il fêtera ses 83 ans cette année.

deitch

Pour sortir l'intégrale de cette série méconnue, Fantagraphics a fait un gros travail de restauration puisque Deitch ne possédait plus les originaux. L'éditeur a donc dû retrouver les journaux brunis dans lesquels paraissaient les strips et nettoyer tout ça pour donner l'éclat du résultat final. Et c'est joli.

Terr'ble Thompson est un héros de 7 ans et demi dénué de tout pouvoir sinon celui de voyager dans le temps. Enfin voyager est un bien grand mot. Dans la cabane haute perchée constituant son repaire ("Werld Hedd Quarters", Deitch fait sonner les mots comme s'ils sonnaient de la bouche d'un enfant), Terr'ble reçoit la visite des plus grands noms ayant posé les pieds sur la planète. Ceux-ci viennent juste le voir, comme ça, sans effet particulier, à pied, en barque ou en carriole pour lui demander de l'aide et les sortir de situations inextricables. L'enfant les suit alors jusqu'à leur époque, à pied, en barque ou en carriole, par le truchement des cases. Ainsi il sauvera Christophe Colomb d'une mutinerie qui aurait pu lui coûter la découverte de l'Amérique, empêchera le père de Cléopâtre de se transformer en arbre et secondera George Washington dans diverses batailles (celui précisant que c'est grâce à Terr'ble que la Constitution a été signée). Contrairement aux autres héros de son époque, Terr'ble Thompson n'a pas d'identité secrète et crie au contraire à qui veut l'entendre tous ses exploits. Le problème c'est que personne ne le croit. Sauf Darlin" Cory, une gentille petite fille. Mais Terr'ble n'aime pas les filles alos bon... Par contre, tout comme eux, il a son arch-nemesis : Mean Morgan ! The nastiest, sneakiest, most-worst crumb of all ! He even hates fun ! Un individu vicieux au nez crochu portant canotier et costume noir. Un affreux donc.

deitch2
Même quand il pagaie, Méchant Morgan a l'air méchant.

Terr'ble Thompson c'est rudement sympathique, fast-paced comme on dit chez nous, ça va à 100 à l'heure et les gags et répliques rigolotes se succèdent gaiement. Ca alterne longs arcs constitués de strips à suivre et loners, le tout avec un dessin simple, moderne et dynamique influencé par le milieu de l'animation dont provient l'auteur  (le dos du bouquin fait référence à Chris Ware mais moi je pensais plutôt à Genndy Tartakovsky (Dexter's Laboratory), ça doit être à cause de la tronche du gamin). C'est dommage que la série se soit arrêtée de cette façon, il y avait matière à faire de grandes choses, c'est pas les figures historiques qui manquent. En l'état c'est assez enjoué et entrainant pour que je prenne énormément de plaisir à dévorer ça.

ttintro
Page promotionnelle pour annoncer la série (1955)

* épisode musical écoutable ici :
http://www.fantagraphics.com/tt/terthomp.mp3
"I'm seven and a half but i'm going on eight !"

Posté par dirty_flichty à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Terr'ble Thompson de Gene Deitch (Fantagraphics)

Nouveau commentaire