20 juin 2007

The Walking Dead TPB 6 : This Sorrowful Life (#31 - #36) de Robert Kirman, Charlie Adlard et Cliff Rathburn

walking

Lu le 6 à la vitesse de la lumière, d'abord parce que c'est toujours aussi passionnant et ensuite parce que c'est beaucoup moins dense niveau dialogue. Un peu d'action ça fait pas de mal.
Le scène de torture va loin mais j'ai trouvé qu'elle était nécessaire pour mieux comprendre l'état psychologique du personnage par la suite, si ça avait été elliptique, on se sentirait moins impliqué, compréhensif et compatissant (ou pas). Et puis ça permet de se poser des questions comme "et nous, on aurait été jusque là ?". En plus avec un peu de chance, si le mec est pas mort, ça va nous faire un bad guy revanchard d'enfer par la suite. Ce qui renvoie à une des principales idées émergeant des histoires prenant pour thème les morts-vivants : l'être humain n'a jamais de pire ennemi que quand il est face à lui-même, la survie avant tout quoi, classiiiiique. Et efficace
Le nouveau nettoyage de la prison est rapide, ça choque un peu vu que ça prenait bien la moitié d'un TPB la première fois, mais ça servait à rien de nous remontrer ça, donc je comprend le choix de Kirkman.
Bref, The Walking Dead ça fonctionne toujours aussi bien et même si on a un peu l'impression que ça a pas trop avancé durant ces 144 pages, les personnages sont tellement intéressants que ça reste accessoire en fait. Seul bémol, quelques panels et pages un peu brouillons, on sent le fait que la série avait pris du retard et qu'il fallait le rattraper coûte que coûte.

Et comme si ça suffisait pas, la suite (peut-être, croisons les doigts) fin septembre pour ceux qui suivent pas mensuellement.

Posté par dirty_flichty à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur The Walking Dead TPB 6 : This Sorrowful Life (#31 - #36) de Robert Kirman, Charlie Adlard et Cliff Rathburn

Nouveau commentaire